Trop d’interventions : les pompiers se recentrent sur les missions d’urgence

>>>Clic pour agrandir
A partir du 1er juin 2016, les sapeurs-pompiers se recentrent sur leurs missions d’urgences. En effet, sur les 52 000 interventions effectuées en 2015, près de 7 000 ne relèvent pas des secours urgents. Il s’agit principalement des destructions de nids d’hyménoptères (guêpes…) et de déblocage d’ascenseur. Autant d’interventions qui ne relèvent pas [...]
>>>Clic pour agrandir

>>>Clic pour agrandir

A partir du 1er juin 2016, les sapeurs-pompiers se recentrent sur leurs missions d’urgences. En effet, sur les 52 000 interventions effectuées en 2015, près de 7 000 ne relèvent pas des secours urgents. Il s’agit principalement des destructions de nids d’hyménoptères (guêpes…) et de déblocage d’ascenseur. Autant d’interventions qui ne relèvent pas des missions de secours mais mobilisent des effectifs et des véhicules qui pourraient être utiles sur d’autres opérations.

Les particuliers faisant face à un problème de nid de guêpes ou d’ascenseur bloqué devront avoir recours à des sociétés privées pour les destructions et aux professionnels du secteur pour les ascenseurs (numéro de téléphone affiché sur les portes palières ou à l’intérieur de la cabine. Si toutefois les sapeurs-pompiers sont sollicités, l’intervention sera facturée.

(Hyménoptères : à la charge de l’appelant, déblocages d’ascenseur à la charge des bailleurs sociaux ou ascensoristes).

Naturellement les situations d’urgence (nid sur la voie publique, dans une école, malaise dans un ascenseur bloqué) continueront d’être traitées par les sapeurs-pompiers dans le cadre de leurs missions de secours.

Partagez
  • Print
  • Facebook
  • Twitter